Puis-je revendre mon ticket ?

Oui, absolument, moyennant le respect des règles ci-dessous.

La vente est occasionnelle et le prix de vente s’élève au maximum au prix mentionné sur le ticket. Attention : la revente de tickets gratuits, invitations, tickets V. I. P., arrangements, « hot-tickets », « early entry-packages », etc. est interdite.

Puis-je récupérer les frais de paiement ou les frais d’expédition ? Le prix mentionné sur le ticket est le montant maximal pour lequel vous pouvez revendre le ticket. Les frais de paiement ou d’expédition optionnels qui ne sont pas inclus dans le prix du ticket sont perdus.

Conseil : Soyez prudent avec les sites de vente aux enchères ; ceux-ci précisent souvent un prix minimum, mais pas de prix maximum. Sans que vous ne vous en rendiez compte, les enchères pourraient donc vous entraîner rapidement sur le terrain d’une vente illégale.

Le fait de proposer une plate-forme permettant la revente de tickets ne pose aucun problème, pour autant que les utilisateurs de la plate-forme y aient recours pour revendre occasionnellement un ticket et pour autant que le prix de vente n’excède pas le prix mentionné sur le ticket. Il est par contre interdit de proposer des tickets gratuits, invitations, tickets V. I. P., arrangements, « hot-tickets », « early entry-packages », etc. sur cette plate-forme.

Conseil : Il est recommandé de ne payer le fournisseur du ticket qu’après la date de l’événement ; vous éviterez ainsi l’introduction de faux tickets sur le marché par l’intermédiaire de la plate-forme de revente.

Réalisé par Zendesk